samedi 6 janvier 2018

15 mesures simples pour changer Bruxelles

  1. Ne pas transformer les arrêts de tram en terrasses de café enfumées, laisser les usagers s'y asseoir sans devoir cesser de respirer
  2. Utiliser le klaxon uniquement pour avertir d'un danger (c'est sa fonction d'origine), pas pour insulter quelqu'un dans les embouteillages ni pour dire au revoir à des amis à deux heures du matin
  3. Ne pas cracher par terre ou alors discrètement, sans racler le fond de sa gorge de façon trop sonore
  4. Laisser les gens sortir du tram avant d'y monter, ne pas venir placer sa voiture devant les portes ouvertes à l'arrêt
  5. Ne pas laisser le moteur de sa voiture allumé à l'arrêt ni utiliser son véhicule comme une boîte de nuit mobile
  6. Ne pas jouer « Despacito » au violon dans le tram. Pour les autres morceaux pré-enregistrés comme "Besa me mucho", éviter de mettre le volume sur 12.
  7. Ne pas frapper les cyclistes qui empruntent le trottoir. Ils n'ont peut-être pas le choix et essaient simplement de survivre.
  8. Pour les adeptes du « street art », éviter les dessins trop abstraits et employer de préférence plusieurs couleurs.
  9. Jeter ses mégots dans la poubelle en les éteignant préalablement sur le bord métallique. Si, si, c'est possible.
  10. Gérer les productions personnelles de votre chien de la même façon que dans un salon ou une salle à manger.
  11. Ne pas faire demi-tour en voiture à l'endroit même où vous en avez eu l'idée. En général, prendre la première à droite, puis à droite, puis à droite, puis à gauche produit exactement le même résultat, sans bloquer tout le quartier.
  12. Pour les commerçants, éviter de commencer une conversation avec un client par « Ouais, c'est pour quoi ? ». Pour les clients, éviter de demander l'impossible quand le personnel est réduit.
  13. Ne pas frapper sur le bus qui part sans vous. Il a probablement ses raisons et de toute façon, les bus ne ressentent pas la douleur.
  14. Entamer toute interaction humaine par un « bonjour », idéalement accompagné d'un sourire.
  15. Parler aux inconnus, la plupart d'entre eux cherchent le bonheur en ville.