lundi 28 août 2017

Que faire lors de la journée sans voiture quand on n’a pas de voiture ?

C’est la question que beaucoup de Bruxellois qui vivent sans voiture toute l’année se posent, alors qu’approche à grands pas la célèbre « Journée mondiale sans voiture ». Officiellement, c’est le vendredi 22 septembre mais à Bruxelles, elle aura lieu le dimanche 17, afin de ne pas perturber les navetteurs. Pour rappel, cet événement s’inscrit dans le cadre de la semaine de la mobilité et vise un quadruple objectif :
  • faire oublier, le temps d’une sortie en famille, que Bruxelles a quinze ans de retard en matière d’infrastructures pour la mobilité douce
  • apprendre aux jeunes enfants à rouler à contre-sens dans les tunnels, ce qui pourra peut-être servir un jour en cas de guerre nucléaire
  • faire croire aux gens qu’ils peuvent venir à vélo à Bruxelles toute l’année, en espérant secrètement qu’ils décéderont dans les six mois
  • observer des taxis bruxellois rouler à moins de 30km/h, phénomène curieux qui ne se produit qu’une fois l'an
Toutefois, un public a été négligé dans cette tradition : les piétons qui ne possèdent pas de voiture, ce qui est paradoxal car ce sont justement les seuls à être totalement écologiques. Pour eux, aucune activité particulière n’est prévue. Ils doivent respecter le code de la route, c’est-à-dire marcher sur le trottoir comme les 364 autres jours de l’année, en observant le cirque sur la chaussée. Pour ce public sans voiture, la Région bruxelloise conseille tout simplement d’en louer une pour la journée et de se barrer très tôt le matin. A deux heures de route, vous trouverez une forêt où l’air est respirable et le silence intégral. Autre suggestion: se déplacer en chaise roulante, mais vu l'accessibilité de Bruxelles pour les personnes à mobilité réduite, vous n'irez pas très loin.